Consultation Philosophique ponctuelle à Tours (37150)

Le principe de la consultation

La consultation philosophique ponctuelle s'adresse à des individus "bien portants", c'est à dire qui ne sont pas en proie à une quelconque souffrance, mais qui s'interrogent sans toutefois parvenir à trouver de réponse satisfaisante à la question qu'ils se posent.

Le principe est simple : vous venez avec une question ou un thème de questionnement par exemple : le temps qui passe, l'angoisse et l'inquiétude existentielle, la question de Dieu, de la beauté, de l'obéissance, de l'amour, de la fidélité, du pardon..., le temps d'un tête-à-tête philosophique soutenu ma compagnie, vous échangez et problématisez autour de votre propre interrogation.

On ne vient pas chercher des réponses dans un cabinet de philosophie mais on vient exercer sa réflexion, la confronter à celle d'un praticien en relation d'aide. C'est une expérience de pensée, une exploration intellectuelle. C'est avant tout un échange.

 

La consultation philosophique permet non seulement de prendre de "la hauteur" mais aussi de préciser les enjeux de ses interrogations. Il s'agit d'une sorte d’atelier de réflexion qui s’effectue à deux : le praticien et son « invité ». Ici, le rôle du psychopraticien ne consiste pas à fournir une quelconque sagesse, mais à faciliter  la capacité naturelle de son interlocuteur à penser ses pensées.

Dit plus simplement, il s’agit de fluidifier la pensée, au-delà des croyances limitantes et/ou du brouillard des émotions, afin d’oser examiner ce que nous n'avons jamais oser penser, ce qui bien entendu reste une expérience relativement inhabituelle. L'idée sous-jacente est qu'en osant nous confronter à notre for intérieur, nous nous donnons la capacité d'examiner nos points aveugles, nous percevons nos incohérences et reconnaissons nos ignorances.

Loin de se substituer à la psychothérapie et au coaching de vie, la philosophie permet d'explorer sous un autre angle des questions existentielles.
 

Les différences avec la psychothérapie

Lors d'une consultation philosophique, vous n'êtes pas amené à vous raconter ni à à dire "tout ce qui vous passe par la tête", mais beaucoup plus à entamer un dialogue intérieur, avec l'aide d'un praticien partenaire. Il n'est pas question ici de mieux se connaitre, mais de chercher les enjeux les plus profonds qui entravent ma pensée et les saisir à travers la parole.

Cela entraîne que la posture de l'accompagnant n'est pas tout à fait la même, puisqu'elle se résume, dans le cadre de la consultation philosophique, à "entrainer et catalyser la pensée", là où la posture du praticien en psychothérapie est beaucoup plus humaniste puisqu'elle s'attache à faire l'étude de l'expérience du vécu subjectif de la personne.

Soyons clairs, comme le dit Oscar Brenifier, un des premiers français à avoir pratiqué la consultation philosophique, "entre ceux qui préfèrent se raconter, ceux qui ne veulent pas se plier à l’exercice et ceux auxquels cela ne correspond pas, la consultation philosophique comporte aussi son lot de déceptions."

La philosophie permet à l’individu de dépasser les limites de son expérience vécue, de transporter son moi au-delà de la réalité quotidienne. De ce point de vue, la philosophie montre les limites de certaines formes de psychothérapie, par exemple en attirant notre attention sur le caractère limité de leurs postulats, notamment en matière de spiritualité.

Le conseiller philosophique renforce l’autonomie de l’individu en améliorant ses capacités de raisonnement, en l’initiant à la recherche philosophique avec le seul but d’effectuer un travail d’introspection qui le mènera à une meilleure compréhension de lui-même, là où le but principal de l'accompagnement en psychothérapie est la transformation de l'Etre.

En ce sens, on peut voir la consultation philosophique comme un entraînement à penser librement et authentiquement et la psychothérapie comme un processus visant à expérimenter la liberté d'exister selon ses propres principes.

Les modalités de la consultation philosophique

L'accompagnement en consultation philosophique, c'est à dire quand il existe une question clairement posée, est en général plutôt bref (1 à 3 séances).

Les séances sont "ponctuelles" (pas d'espacement prévu à l'avance) et durent entre 1H15 et 1H30. Elles sont facturées 100 Euros.

"Le seul moyen d' affronter un monde sans liberté est de devenir si absolument libre qu' on fasse de sa propre existence un acte de révolte. "
Albert Camus

© 2010-2020 par Nicolas DEPETRIS

mentions légales

Tél : 06 23 01 04 71

Nicolas Depetris

Psychopraticien

Cabinet de consultation :
12 rue de la Charollière 37150 Civray de Touraine